La société télévisée

Posté par lespritailleur le 9 janvier 2011

Ce petit rectangle noir…

Notre nouvelle fresque des cavernes.

Ses images sont captivantes. Et comme l’animal aveuglé par des phares, nous sommes absorbés par son contenu.

Quand on l’allume, comme par enchantement tout se débranche en nous. On ne pense plus, on ne se parle plus. Quel bonheur !
Cette lucarne magique nous divertie, nous relaxe, nous apaise.
En plus, elle nous propose de vastes contenus, d’innombrables sujets, d’infinies problématiques, de multiples chaînes, d’insondables flux d’informations.

Tout de même, vient à moi une question: en tant que individus, sommes-nous câblés pour ingurgiter autant d’éléments ?

Je trouve cette inactivité dangereuse. Car elle nous coupe de la réalité et nous rompt avec le monde qui nous entoure.
J’insiste sur le fait que nous sommes envahis par des nouvelles instantanées et illimitées qui ne sont ni pensées, ni réfléchies, ni digérées. Dans cet impératif de l’immédiateté, les dangers sont néfastes. En effet, par la force des choses, nous apprenons à nous en distancer et à nous en désensibiliser. A force de drames quotidiens, tout devient banal. C’est grave.

J’appel à ce que nous résistions à la tentation d’être englouti par ce trou noir, en étant des êtres humains sensibles, impliqués, réfléchis dans la vie RÉELLE !

 

Thomas Masson

Laisser un commentaire

 

Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
sitehgeo4 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dra. Monica Guia
| citoyen
| Petite écologie d'un insect...